COMITE DES FLANDRES DE BRIDGE
                       COMITE DES FLANDRES                              DE BRIDGE                

Probléme de Novembre 2022

Match par 4

La séquence d’enchères :

S

O

N

E

1

P

1

1

2

2

3

P

5

P

P

P

Vous vous retrouvez en Sud à jouer cette manche mineure avec au mort :

D2

R3

AV872

R764

     Et en main :

974

A75

4

ADV985

 

Ouest  entame V, Est fait les 2 premières levées avec As et Roi (3 en Ouest) et rejoue D.

A la vue du mort, une certaine satisfaction vous a gagné d’avoir abouti à cet excellent contrat et vous êtes presque prêt à tabler.

Pourtant il est temps de se réveiller et de prendre toutes les précautions pour mener à bien ce contrat.

Et en effet, comment poursuivez-vous après le retour de cette D ?

 

Pour gagner, ne suffit-il pas en effet de couper un et un après deux coups d’atout….Evident.

 

Pourtant, avant de prendre négligemment la D au mort du Roi, une petite lumière doit s’allumer dans votre cerveau et vous faire prendre quelques secondes de réflexion. Et si comme d’habitude vous tombiez sur la distribution adverse qui peut mettre en danger votre contrat : 10 3ème et singleton en Est.

 

Que faire dans ce cas improbable mais que vous en êtes persuadé va vous tomber dessus ?

Il faut dans ce cas jouer en mort inversé et vous êtes assez réveillé pour prendre de l’As.

Vous jouez As et bien sûr Ouest défausse.

On poursuit alors par 4 pour l’As et premier coupé. Remontée au Roi pour couper un 2ème .

Purge du dernier atout d’Est, remontée au mort par le Roi (il fallait absolument prendre de l’As le retour d’Est pour préserver cette rentrée) et coupe d’un 3ème pour affranchir le dernier du mort. Heureusement les K sont 43. Tous les malheurs de la terre ne peuvent pas vous tomber sur la tête…

Vous coupez maintenant votre 3ème ♠ du mort pour finir avec le dernier K maître.

 

Les jeux d’Ouest et Est :     ♠ V3                     ♠AR10865

                                           V1098642         D

                                           D1063               R95

                                           ♣                          ♣1032          

 

Est vous félicite et s’autoflagelle en disant « Encore mal joué. Je devais rejouer le 10♠. En faisant couper le mort avant que le déclarant ait pu jouer As et coupé, on ne peut plus affranchir les K faute de la suppression de la rentrée au mort en fin de coup.

 

Certes, mais alors sachant qu’Est a 6P3T3K1C, c’est Ouest qui possède 4K. Alors sur le retour 10♠ coupé au mort, on joue As♣, As, K coupé, T pour le Roi♣ du mort et K coupé.

Et maintenant sur le défilé des ♣, Ouest sera squeezé :

Les mains alors à 4 cartes de la fin :

                    Nord  R3

                               V8

 

Ouest  V109

             D

                      Sud   A75

                                5

Et sur le 5, Ouest doit rendre les armes.

Eh bien voyez-vous, vous avez toutes vos chances. L’équipe qui a gagné l’épreuve a à la fois chuté ce 5 à une table et filé à l’autre table le contrat de 3SA joué en Nord avec la D 2nde.  Au bridge gagnent souvent ceux qui font le moins de fautes, mais eux-mêmes sont souvent exempts d’un jeu parfait.

Probléme d'octobre 2022

 

1 - Quelle entame faites-vous en Ouest après la séquence :

 

O

N

E

S

P

1

P

1

P

3

P

4

P

4

P

4SA

P

5

P

5SA

P

7

 

 

 

Avec la main suivante ?

   4

  10984

   AD764

  1083

 

Apparemment, Sud est chicane pour avoir envisagé le grand chelem. Alors votre choix ?

Tout sauf l’As est-on tenté de répondre ?

 

Vous entamez néanmoins (en tremblant mais judicieusement) de l’As conforté par le fait que Nord n’a semble-t-il pas de contrôle.

 

2 – Eh bien, on vous laisse découvrir le mort :

 

A765

AR

V98432

R

Votre entame s’avère la seule capable de battre le contrat. En effet le déclarant coupe et se trouvera par la suite privé d’une rentrée essentielle.

 

3 – vous jouez à la place du déclarant avec en main :

 

RD1043

DV54

-

AV43

 

Vous cherchez la meilleure ligne de jeu. Vous espérez les répartis correctement et en couper un (si la D est 3ème) ou 2 si elle est 4ème.

Vous coupez l’As du 3, jouez le 4 pour le Roi, puis le 5 pour votre Roi (Est et Ouest fournissent).

Avec la D 3ème, en coupant une seule fois, vous pourrez prendre un V 3ème en jouant As, R et D.  

Alors As et 3 coupé du 6. Vous n’êtes pas surcoupé mais la D ne tombe pas.

Vous débloquez As Roi (pour éviter une défausse d’un dans un doubleton sur le 4ème ) et coupez de votre 3ème atout.

V♣ que vous coupez de l’As♠ (Ouest défausse ). Si vous coupez d’un petit ♠ pour tirer l’As♠, il ne vous restera que la Dame ♠ et en coupant le du mort c’est l’adversaire qui aura le dernier atout s’ils ne sont pas répartis 2-2.

Alors en jouant le 7♠ du mort et petit en Est, auriez vous passé le 10♠ pour gagner ce grand chelem un peu poussé il est vrai ?

 

Il faut noter que sur tout autre entame, on a une communication de plus et on gagne ce grand chelem en coupant 2T (sans tirer l’As).

 

4 - Des précisions sur les enchères. Après 5 2As sans la D, 5SA explore les Rois pour le grand chelem.

Ce 5SA est certes optimiste mais l’annonce de 4 sur 4 est en fait une très bonne nouvelle.

L’ouvreur qui a (normalement) dénié le contrôle en disant 4 sur 4 a les 2 Rois manquants et il est tout à fait légitime qu’il dise 7.

Dans d’autres séquences avec par exemple atout et réponse 5(30), si on poursuit par 5 on demande de jouer le chelem si on a la D (un avantage de la réponse 41-30 à 30-41) car avec 3As et la D, on est en droit d’annoncer 6, ce qui n’est pas le cas avec un seul As.

On peut aussi poursuivre par 5 qui est toujours interrogatif à la D (6 négatif) et Rois avec la D pour les enchères de 5SA-6-6.

Pour en revenir à notre donne, si l’ouvreur avait déclaré 6 (Roi ) sur 5SA, il aurait pu dire 6 sur 6 relais. Sur 6, si on poursuit par 6, on n’a pas spécialement le Roi mais on demande de dire 7 avec le Roi.

Version imprimable | Plan du site
© Comité des Flandres de Bridge